La fiche de personnage est une technique initialement utilisée dans les jeux de rôle pour décrire le personnage à incarner avec ses critères physiques, moraux et son histoire. Cette technique n’est pas toujours employée par les écrivains et pourtant… je vous la recommande amplement !

Faire une fiche de personnage pour un roman

faire une fiche de personnage pour un roman

À force de détails, entremêlés de scènes d’action et de rebondissements, il arrive qu’un auteur, même amoureux de son histoire et de ses personnages, ne s’y retrouve plus dans ses descriptions et finisse par perdre le fil.

On ne sait plus quelles caractéristiques on avait employées dans les vingt premières pages pour décrire la couleur des cheveux ou la couleur des yeux… et entre temps on a écrit quarante nouvelles pages ! Laquelle avait des cheveux roux ? Lequel avait une voix grave ? Lesquels avaient deux frères et les autres trois… ? Cette situation arrive à tous les écrivains.

Pour ne plus jamais vivre cela, créez des fiches de personnages.

Quel intérêt de créer une fiche de personnage ?

Faire une fiche de personnage vous permettra de :

  • décharger votre mémoire 
  • déterminer les caractéristiques physiques et morales de chaque personnage
  • synthétiser vos informations au fur et à mesure
  • structurer votre histoire,
  • de ne plus jamais commettre d’erreurs lorsque vous écrivez.

Cette méthode est la meilleure à ce jour. Pourquoi ? Parce que si vous utilisez la barre de recherche Open Office pour retrouver une information, cela vous prendra un temps fou. J’étais très heureuse de le faire au tout début de mon roman lorsque j’avais dix ou quinze pages, mais une fois le seuil des cent dix pages dépassé, c’était ingérable.

La fiche de personnage est un fichier ressource que vous pouvez utiliser à n’importe quel moment en cas de doute. Abusez-en !

Comment faire une fiche de personnage ?

Si vous avez plus d’un personnage, faîtes une fiche pour chaque personnage. Cela sera bien plus efficace que d’en faire une seule. Je vous propose deux types de fiches :

  1. une fiche de personnage simple
  2. une fiche de personnage complexe.

A vous de choisir laquelle répond le mieux à vos besoins.

1/ faire une fiche de personnage simple

VERSION VIDÉO

VERSION TEXTE

1/ Créez un fichier Open Office en format paysage

Ne créez qu’un seul fichier Open Office dans lequel vous rassemblerez toutes vos fiches de personnages. L’erreur courante est de créer un fichier Open Office pour chaque personnage. Vous gagnerez beaucoup plus de temps en les rassemblant dans un seul gros fichier (et aussi de la place sur votre ordinateur).

Dès la création du fichier, établissez un ordre alphabétique et classez vos fiches selon le nom de chaque personnage. Introduisez un index paginé au début du fichier pour vous y retrouver.

Pourquoi en format paysage ? Pourquoi pas en format page ?

La précision et la rigueur sont gagnantes dans la rédaction d’un ouvrage. Plus vous inclurez de détails dans vos colonnes, moins vous ferez d’erreurs dans la phase d’écriture. Le format paysage est idéal pour avoir plus d’espace et de longueur pour écrire. Vous aurez une meilleure vue d’ensemble pour chercher rapidement une information sur votre personnage.

Je n’ai pas Open Office : comment faire ?

Pour ceux qui gardent une méthode d’écriture traditionnelle, c’est-à-dire qu’ils utilisent une machine à écrire ou des feuilles de papier, je vous recommande d’utiliser exclusivement des feuilles de papier prévues pour la rédaction des fiches.

Vous aurez beaucoup de mal à faire les colonnes avec une machine à écrire, sauf si vous les faîtes après avoir rédigé le contenu des cases. N’oubliez pas de ranger les feuilles dans un endroit où il vous sera facile d’y avoir accès. Mon conseil : utilisez un classeur spécifique à cet effet. Vous pouvez même le personnaliser si le cœur vous en dit !

Je ne veux pas utiliser Open Office mais un autre logiciel…

Pour ceux qui ont l’habitude de manier Word plutôt qu’Open Office, je vous suggère de passer à ce  nouveau logiciel. Les fonctionnalités sont plus complètes que celles de Word et vous aurez moins de problèmes d’enregistrement.

 

2/ Créez un tableau

Comment créer un tableau ?

Sur l’icône , sélectionnez le nombre de colonnes et de lignes. 2 colonnes et 10 lignes suffisent pour une fiche de personnage simple.

 

3/ complétez le Tableau

Comment compléter le tableau ?

Votre tableau doit prendre en compte les différentes caractéristiques de vos personnages, à savoir des critères d’ordre physique et des critères moraux. Les critères d’ordre physique sont importants pour les descriptions et les critères moraux le sont pour décrire la façon dont votre personnage s’exprime ou agit.

Quels critères physiques devez-vous indiquer ?

La taille, une description générale de votre personnage (couleur des yeux, de peau, des cheveux, etc) et d’autres détails de votre choix. Mettez les plus pertinents et surtout, ceux qui correspondent à vos priorités. N’indiquez pas la taille précise de votre personnage (par exemple, 1,85m) si cela ne vous est d’aucune utilité. Le but est de vous simplifier la tâche, non de la compliquer. Pour les fiches détaillées, référez-vous à la fiche complexe de personnage ci-bas.

Exemple de tableau :

Taille : Grande
Description générale : Yeux bruns, cheveux blonds, visage mince, oreilles décolées
Détails : Cicatrice sur la joue droite

Quels critères moraux devez-vous indiquer ?

Le nom complet, l’âge et le caractère.

Exemple de tableau :

Nom et prénom : Antoine Delorse
Âge : 18 ans
Caractère : Taquin, ingénieux, gentil, serviable


2/ faire une fiche de personnage complexe 

Si vous commencez tout juste votre roman et que vous n’avez encore aucune idée des caractéristiques que vous voulez inscrire, focalisez-vous uniquement sur la création d’une fiche simple. Si vous êtes déjà bien avancé dans l’écriture de votre roman, passez à la fiche complexe.

VERSION VIDÉO

VERSION TEXTE

1/ Reproduisez les étapes 1 et 2 à l’identique

Reproduisez la procédure indiquée ci-haut pour la fiche de personnage simple à l’identique.

2/ complétez le tableau avec plus de détails

Cette étape diffère de la fiche de personnage simple en ce qu’elle est plus fournie en détails. Attardez-vous sur les détails (c’est important pour un roman !) en reprenant les critères physiques précédents que sont : la taille, la couleur des yeux, la couleur de peau, la couleur de cheveux, le ton de la voix, etc. Mais détaillez au maximum ces critères.

Prenez cela comme un jeu de visualisation. Si vous avez des talents de dessinateurs, en plus de vos talents d’écrivains, prenez un crayon et un bout de papier pour dessiner de façon aussi précise que possible vos personnages.

Quels critères physiques devez-vous indiquer ?

Au lieu de simplement indiquer les éléments d’une description générale que sont la taille, la couleur des yeux et des cheveux, indiquez des caractéristiques annexes.

 

Exemple de tableau :

Taille : Grande
Description générale : Yeux bruns, cheveux blonds, visage mince, oreilles décolées
Carrure : Epaules larges, musclées
Taille du bassin : Fine
Jambes : Volumineuses au niveau des cuisses, velues
Pieds : Fins
Détails : Cicatrice sur la joue droite

Vous voyez la différence ? Le nombre de détails est bien plus important.

Quels critères moraux devez-vous indiquer ?

Procédez de même pour les critères moraux et ne vous contentez pas du nom complet, de l’âge et du caractère. Explorez en profondeur la psychologie du personnage, rapportez ses points forts et ses points faibles au regard des aventures que vous lui avez faites vivre.

Exemple de tableau :

Nom et prénom : Ayméric Delorse
Âge : 18 ans
Caractère : Taquin, ingénieux, gentil, serviable
Points forts : Courageux, résilient
Faiblesses : Introverti, Antoine est incapable de dire combien son frère compte pour lui.

Vous pouvez aussi constituer pour votre personnage un véritable état civil.

Lieu de naissance : Aix-la-Chapelle
Lieu de mort : Paris, couloirs du Louvres
Mère : Marie-Alina, espagnole d’origine, guide conférencière
Père : Inconnu

En quoi cette fiche de conseils vous a-t-elle aidé ? Quels sont selon vous les éléments les plus importants, voire indispensables, pour la création d’un roman ?


NEWSLETTER HEBDOMAIRE


Leave a Reply

Your email address will not be published.