L’argot est, au sens ancien, le langage propre au milieu des malfrats. C’est le sens le plus connu de nos jours. Vocabulaire grossier, verlan et expressions insolites, l’argot peut être utilisé dans un roman. Découvrez 26 expressions inédites dans cet article.

Si le sens premier du terme “argot” renvoie à un vocabulaire et à des tournures propres à un milieu social ou professionnel, le second sens fait toujours figure de référence. Voici une émission radio qui pourra vous éclairer au sujet de l’argot :

Pourquoi utiliser de l’argot dans un roman ?

Il n’est pas rare qu’un personnage, principal ou secondaire, joue le rôle d’agresseur vis-à-vis d’un autre pour déclencher un élément perturbateur et, in fine, une action importante de votre roman. Utiliser des expressions d’argot permet de :

  • rendre un dialogue plus réaliste vis-à-vis du personnage qui parle en argot
  • rendre l’ambiance plus sombre, voire dramatique
  • provoquer de l’humour selon le ton du dialogue
  • exposer le contexte social dans lequel se trouvent les personnages (quartiers pauvres par exemple)

Expressions d’argot et roman

L’argot en 26 expressions de A à Z

A-E : 5 expressions argotiques

A

Adjas (mettre les) : décamper, prendre la fuite

Commentaire : expression utile pour les scènes de combat dans un roman.

B

Berzingue (à tout) : à tout casser, à toute allure

Commentaire : expression utile pour désigne l’allure d’une voiture, d’une machine.

C

Câblé, e (être) : être à la mode, être branché

Commentaire : expression utile pour qualifier le rapport aux vêtements d’un personnage.

D

Doucher quelqu’un : faire éprouver une déception à quelqu’un, réprimander

Commentaire : expression utile pour susciter une émotion à un personnage grâce à l’action (souvent pessimiste) d’un autre.

E

Écluser un godet : boire un verre

Commentaire : expression pour les scènes de table ou dans un bar.

F-J : 5 expressions argotiques

F

Faire de la factanche : faire une fausse facture

Commentaire : expression utile pour un roman d’espionnage.

G

Gratter : travailler (exemple : “je gratte de 16h à 19h)

Commentaire : expression utile pour planter le décor et indiquer l’action du personnage.

H

Hakha (faire) : faire attention

Commentaire : expression utile pour inciter à la prudence.

I

Indérouillable : gauche, qui n’apprendra jamais le métier

Commentaire : expression utile pour qualifier le comportement d’un personnage ; à placer pour un personnage ayant du mal à s’insérer dans le monde professionnel.

J

Jaffer : manger

Commentaire : expression utile pour les scènes de table.

K-O : 5 expressions argotiques

K

Kopeck (pas un) : pas un sou

Commentaire : expression utile pour indiquer qu’un personnage est fauché.

L

Lampe (s’en mettre plein la) : boire et manger copieusement, à outrance

Commentaire : expression utile pour les scènes de table, les repas en famille ou les grands banquets.

M

Manger (se) : se quereller

Commentaire : expression utile pour une scène de combat ou une scène de dispute.

N

Nager dans l’encre : ne pas savoir se débrouiller

Commentaire : expression utile pour qualifier les compétences (ici l’incompétence) d’un personnage.

O

Oreiller (s’être coiffé avec un) : être ébouriffé

Commentaire : expression utile pour indiquer l’allure des cheveux d’un personnage.

P-T : 5 expressions argotiques

P

Padoquer (se) : se mettre au lit

Commentaire : expression utile pour indiquer une action d’un personnage à une hure tardive.

Q

Quenottier (aller chez le) : aller chez le dentiste

Commentaire : expression utile pour une visite médicale.

R

Rantamplan (au) : au bluff

Commentaire : expression utile pour évoquer le hasard, la tromperie.

S

Sabouler (se) : s’habiller avec coquetterie

Commentaire : expression utile pour indiquer le rapport d’un personnage à la mode.

T

Toucher à mort : être très doué

Commentaire : expression utile pour qualifié le caractère et l’habileté d’un personnage.

U-Z : 5 expressions argotiques

U

Utilités (jouer les) : jouer un petit rôle dans un spectacle

Commentaire : expression utile pour une scène de spectacle.

V

Valiser quelqu’un : mettre quelqu’un à la porte, congédier

Commentaire : expression utile pour marquer une séparation entre deux personnages.

W

Wesh : Salutations, ça va ?

Commentaire : expression utile pour introduire un début de dialogue entre deux personnages.

X

X (être un) : être un Polytechnicien

Commentaire : expression utile pour indiquer le statut d’un personnage aisé.

Y

Yoyoter de la touffe : être fou

Commentaire : expression utile pour indiquer le caractère moral d’un personnage.

Z

Zieuter / zyeuter : regarder, voir

Commentaire : expression utile pour indiquer l’action d’un personnage.


Quelles expressions vous ont été utiles ? Utilisez-vous de l’argot dans votre roman ? 


NEWSLETTER HEBDOMAIRE


Leave a Reply

Your email address will not be published.